Articles avec le tag ‘raison’

LES DEUX FACES D’UNE MEDAILLE

Cameroun: Tête à tête inédit entre Djotodia et Biya?

Par Pacôme Pabandji à Yaoundé – 20/06/2013

Annoncé à Yaoundé pour le sommet du Golfe de la Guinée, le président centrafricain Michel Djotodia pourrait rencontrer son homologue camerounais Paul Biya

Depuis le 24 mars 2013 date de l’accession par les armes au pouvoir par Michel Djotodia, la République centrafricaine et le Cameroun n’entretiendraient pas de relations diplomatiques prometteuses. La raison annoncée officiellement est l’hospitalité longue et interminable accordée par le président Paul Biya à François Bozizé. En effet, lors de la tournée sous régionale de Djotodia, ce dernier a parcouru les pays de la CEMAC où il a été reçu par les dirigeants, sauf le Cameroun bien que la demande aurait été faite. La présidence centrafricaine avait alors annoncé que «le programme de Biya est trop chargé. Simple refus de réception de l’homme fort de Bangui?


© journaldebangui.com
Le président Paul Biya (g) et le président de Transition de RCA Michel Djotodia (d)

Les faits se sont confirmés lors du sommet de la CEMAC à Libreville où M. Paul Biya s’est délibérément fait représenter par son Premier ministre, histoire d’éviter un tête-à-tête avec le tombeur de son «dauphin» Bozizé. Cette fois, les deux hommes pourraient plus s’éviter: le Cameroun accueille fin juin le sommet du Golfe de Guinée et la République centrafricaine est membre. Michel Djotodia sera dans la capitale camerounaise dans quelques jours. De source proche de la présidence de la République centrafricaine, il devrait même rencontrer la communauté centrafricaine au Cameroun à l’ambassade de la Centrafrique à Yaoundé. La même source annoncée d’autres rencontres diplomatiques entre le président centrafricain et ses homologues dont le président Paul Biya.

Après trois mois, les deux hommes d’Etat de Centrafrique et du Cameroun pourront enfin discuter pour trouver des terrains d’entente étant donné que le Centrafricain ne serait pas trop content de la présence de l’homme qu’il a fait tomber le 24 mars dernier. On voit déjà le dossier Bozizé à l’ordre du jour, surtout que deux mandats d’arrêts ont été lancés contre lui.