Categories
Archives

Archive pour la catégorie ‘Poesies Francaises’

Réveille-toi


Aujourd’hui, comme j’ai fini ce que j’avais à faire
J’aimerais écrire ce qui pourrait vous plaire.
Mais, loin de notre pays et de notre terre
Qui nous a donné la première lumière

Chrétiens, juifs, bouddhistes et musulmans,
Semblent tous perdre l’espoir pour le moment.
Si la terre bouge ou les volcans soupirent.
On pense déjà que le monde va finir.

On oublie toujours que rien ne dure sur terre,
Que les histoires – de ceux qui savent faire.
Les mémoires – pour ceux qui aiment écrire,
Afin de mettre sur papier ce qu’ils désirent.

C’est ainsi que nous avons hérité
Moïse, Bouddha, Jésus, Mohamed et la charité.
Tous leurs écrits et toutes leurs vérités
Ont réussi, hélas, à nous diviser.

En oubliant que nous sommes tous frères
Mais à cause de leurs écrits et de leurs prières
Nous nous battons pour le nom de l’un ou de l’autre
En oubliant que tout ce monde est le nôtre.

Nous nous basons trop sur les écrits du passé
En oubliant que nous devons aussi changer
Notre perception, le présent et l’humanité.
C’est peut-être tôt ou tard pour y penser.

Certains me disent: “tu dors, réveille-toi!”
Je me demande qui est réveillé, eux ou moi?
Ce n’est pas notre tâche de secouer les endormis
Ou de savoir qui sur cette terre est déjà en vie.

Copyright 2013 Emile Tubiana

L’aide secrète

L’être humain doit évoluer
De lui-même pour avancer
Par sa propre volonté
Son courage et sa fermeté

L’intervention d’autres personnes
Gâche ce que la nature lui donne
Attendre patiemment le moment
Le réveil ne vient pas en dormant

Et atteindre le niveau spirituel
Pas au point physique factuel
Duquel il ne peut plus avancer
Car ses forces sont épuisées

Apres que tout a été essayé
Une aide doit être demandée
Elle sera certainement accordée
A celui qui a su la mériter

C’est alors que celui qui peut aider
Intervient sans persuader
Pour qu’une aide soit pieuse
Elle sera modeste, pas orgueilleuse

Ceux qui veulent convertir leur aimées
Ils le font surtout pour s’affirmer
Et s’assurer eux-mêmes de leur alliance
Savoir s’ils peuvent leur faire confiance

Copyright 2013 Emile Tubiana

Le printemps

Le printemps

C’est le printemps qui commence
Il nous trouve tous en vacances
Joyeux de revoir les oiseaux
Surtout le rossignol très beau
Qui nous chante la chanson
De la joie des filles et des garçons
De l’espoir qui nous anime
Qui nous conduit vers les cimes
Vers la liberté qui veut sortir
Afin de pouvoir tout réunir
Et que tous se joignent à nous
Propageant ce qui est doux
Pour rendre notre pays le plus beau
Prospère et fier de son lot
Pays de la gloire et de l’espoir
Que nos touristes jouissent de nos foires
Et que nous sachions faire valoir
Les vestiges de notre belle histoire

Copyright 2012 Emile Tubiana

Les dents cassées

Les dents cassées

En me promenant je suis tombé
Toutes mes dents se sont cassées.
Mon dentiste m’a conseillé
Il faut toutes les arracher.

Trois semaines sont passées
Et mon mal n’a pas cessé
J’ai mis les chansons de Farid
Et je me nourris que de liquides

Mes journées sont tourmentées
Et j’essaye de me calmer
En écoutant de la musique
Je la trouve reposante et angélique

Vous me demanderez : « Laquelle »
Je vous dirai : « Toutes sont belles »
Arabe, hébraïque, allemande ou française
Mon cœur s’en réjouit et me met à l’aise

La vie m’a montré ses merveilles
Il n’y a pas deux chansons pareilles
Celles de mon pays, du bon vieux temps
Que j’écoutais sur les genoux de maman

Celles qu’on apprend au jardin d’enfants
Avec les petits amis, en riant et en jouant
Celles qu’on entend à Beja où je suis né
Ou à Tunis, à Bab el Khadra dans un café

Et puis, grâce à la radio, à travers les ondes
J’ai connu beaucoup de musiques du monde
Parfois seul, parfois en groupe, dans la maison
On absorbait ces chefs d’œuvres de création

Simplement, là où je trouve ma belle  chanson
Je me pose tout le temps la même question
L’honorer avec des amis ou dans mon cœur
La partager pour augmenter le bonheur ?

Parfois par amour des chants ou  par les sons
Le plus important c’est de choisir la chanson
L’essentiel que personne ne me bouscule
Que se soit le jour, la nuit ou au crépuscule

La musique apporte la bonne guérison
Que ce soit dehors ou à la maison.
Elle apaise mon mal et nourrit mon cœur
Et nous garde tous de bonne humeur

Copyright 13 avril  2012 Emil tubiana

Ana Madabiya – Voila ce que j’aimerais voir


Ana Madabiya

Voila ce que j’aimerais voir

Pour le bien-être de la Tunisie
Que notre pays soit gouverné
par un gouvernement de droite, de gauche ou du milieu,
l’essentiel que chaque Tunisien soit heureux.
Qu’il soit nourri, logé et habillé
comme il leur plait.

Que nous soyons des démocrates
ou des aristocrates
l’essentiel que chacun soit bien aimé et respecté.
Que chacun soit libre d’exercer ou pas
la religion de son choix.
Nous devons récompenser nos frères et sœurs
que l’ancien gouvernement a punis à sa façon
sans aucune raison
et les ont jetés dans les prisons.

Leur donner une habitation confortable,
un salaire agréable
et les traiter comme des frères et sœurs aimables.
N’importe quel nouveau gouvernement
doit respecter ces dites obligations,
pour ne pas avoir des malheureux
qui deviennent méchants,
et encore dans le gouvernement.

Enfin faire que tous nos citoyens
soient des hommes et des femmes heureux,
sans souffrances, en bonne santé.
Ainsi nous feront de notre pays le lieu le plus joyeux.
et le pays le plus aimé de la Méditerranée.

Copyright 2012 Emile Tubiana



Les êtres

Les êtres

J’aime tous les êtres du monde
Ils sont mes frères, la terre est ronde
Je les aime pour plusieurs raisons
Les gens bien ou à différentes façons

Les êtres aux grandes ressources,  
Avec de l’argent ou sans la bourse
D’une couleur ou d’une autre
Des traditions différentes des nôtres

La chance, il faut qu’on l’accueille,
Elle ne vient pas en passant par le seuil
De notre porte ou de notre maison
Elle ne vient qu’en forme de chanson

L’essentiel d’aimer tous ses sons
Qu’ils vous plaisent ou non
Car ils forment tous les tons
Qui jaillissent du tout profond

Ou du cœur sans aucun son
Lorsqu’on est aimable et bon
Elle vient de la source de l’amour
Qui nourrit les êtres nuit et jour

Afin qu’ils aiment la lumière,
Qui les conduit vers la sphère
De notre amour et du cœur
Et fonde la joie et le bonheur

Copyright April 8 2012 Emile Tubiana


La nuit


La nuit


La nuit vient d’étendre ses voiles

Sur nos maisons et sur nos champs

Le ciel bleu laisse la place aux étoiles

Notre reine monte aux cieux en brillant


Toi, douce nuit, aux voiles délicieux

Sur les grands cieux doux et radieux

Tu nous apportes le repos, sans bruit

Sans souci et sans aucun ennui


Afin que nous soyons prêts pour le jour

Quand le soleil se lève et tout brille,

Les doutes disparaissent pour toujours

Et nous sentons qu’on nous aiguille


Vers la fin de l’obscurité et ses soucis.

Gardons la foi tant que nous sommes ici,

J’avance vers toi, vers ta lumière

Toi lumière de mon âme, qui m’éclaire


Le jour du retour, la fin du sommeil

Tu seras avec moi, toi ma merveille

J’avance  doucement vers toi, soleil

Jusqu’à la grande fête de mon réveil


Copyright April 6, 2012 Emile Tubiana

La peur et le courage

La peur et le courage

Hélas la vie n’est ni simple ni facile.
Chaque leader se croit un empereur,
Même si lui-même fait des erreurs.
C’est la vie. Ne vous inquiétez pas,
Rien ne dure dans le monde ni la vie.
Hélas la vie n’est ni simple ni facile.
Elle est dure, elle nous apprend, c’est sûr
A nous construire et ne pas nous laisser séduire
Surtout ne jamais se désespérer.
Oui, il y a des personnes intéressées
Elles croient pouvoir tout faire.
La vie les entraine aussi, à se dégoûter
Ou bien à faire et à se plaire.
L’essentiel s’est de passer le stage
De la vie à n’importe quel âge.
Certains tombent dans  la rage
D’autres apprennent la beauté de l’âge.
Oui, j’ai vu dans la vie, sous les bombes,
On était assourdis des explosions et ondes
Certains se réveillent et agissent
L’être court à tout sens, dans le vide
Certains essayent de contrôler les autres
En donnant des ordres et des instructions.
Pour aller dans certaines directions
Certains ne savent pas quoi faire
Ils s’immobilisent et même gèlent
Comme si leur face est en glace
Quoiqu’ils fassent, ils se paralysent
Parfois, quoi que l’on fasse, ils se tassent.
Certains restent dans les tranchées
Et ne savent plus quoi faire ou penser.
Dans ce cas il faut un homme sage et dur
Qui les réveille de leur peur et angoisse
C’est bien ça la vie pour ceux qui sont dotés
Ils émergent et deviennent des leaders,
Je dirais  des vrais, qui conduiront les êtres
Dans le bon sens, sans se vanter de leur chance,
C’est leur destin qui les guide enfin
Ils deviennent des hommes ou des femmes
Qui contrôlent le pouvoir de loin,
Donnent de quoi savoir et de l’espoir
Dans ces cas, comment aussi réagir enfin.
J’ai vu aussi des rabbins et des prêtres
Croyant pouvoir guider les êtres
Eux aussi tombent dans la peur et les soucis.
Car ils ne savent pas de quoi il s’agit
Les êtres sont tous pareils, ne pas se flatter
Ni vouloir paraitre, il ne faut pas oublier
Car nous sommes tous aussi des êtres.

Copyrigt le 4 avril 2012 Emile Tubiana

Ma foi

Ma foi

Mes amis qui sont absents
Je vous sens même à présent
Loin de nous des kilomètres
Là où vous êtes, mes chers êtres

Je vous aime bien contents
Et surtout gais et vivants
Je vous entends loin d’ici
Car vous êtes mes chers amis

C’est bien grâce à ma foi
Que je pense à vous parfois
La nostalgie me rend  triste
Car il ne faut pas que j’insiste

Mon cœur est rempli de joie
Même de loin je vous vois
Et toujours mon cœur chante
Car mon âme est rayonnante

La vie est toujours bien la
Certains ne comprennent pas
Et me demandent pourquoi
Je dis l’esprit n’est que la  joie

Copyright  1er Avril 2012

Mon amie


Mon amie

Mon amie, toi qui est dans mon cœur
Toujours à mes cotés comme une sœur
Je te vois près de moi tout le temps
Depuis mon enfance, jusqu’à maintenant

Tu n’as ni cachette ni sonnettes
Tu es toujours là, la plus honnête
Tu es la seule à connaître mon amour
Depuis mon enfance et à ce jour

Tu as toujours été a mes cotés
Même lorsque j’étais bien fatigué
Ta splendeur et ta présence me calment
Depuis que tu m’as apparu avec ton charme

Tu ne m’as jamais ensorcelé, car tu es la mienne
Et je sais que tu attends à ce que je vienne
Dans le monde pur et clair, rempli d’amour
Je sais que tu es avec moi tous les jours

Depuis que je t’ai connue, mon esprit s’est élargi
Ses beaux rayons flamboyants m’ont bien appris
Que la vie sur terre est une école pour se parfaire
Ne pas se désespérer pour atteindre notre sphère

C’est là que nous rencontrons nos vrais père et amis
Qui nous attendent et seront avec nous à l’ infini
Gardons notre espoir et notre beau sourire
Pour pouvoir aider nos amis qui veulent venir

Regardez, regardez ces lueurs douces qui nous attirent
Faire gaffe des lumières qui scintillent et attirent au pire
Ce qui brille n’est pas diamant, il nous tire vers le néant
Les lumières douces et tamisées nous élèvent cependant

Copyright Mars 29 2012 Emil Tubiana