Ry 14

Sorti
Pour chercher à manger
J’arrive à un pré printanier
Quelle que soit la saison
Je me suis mis caprice à cueillir des fleurettes
Parmi elles miracle des violettes

J’ai comme un bol d’aumône
A la façon des bouddhistes
Mais moi j’y ai mis pêle-mêle
Des violettes et des pissenlits
J’en fais l’offrande à tous les bouddhas
A tous les mondes

Mon bol d’aumône est en métal
J’en prends bien soin je le nettoie souvent
Ce soir s’y trouve le riz de demain
La soirée est fraîche

Les commentaires sont fermés.