Archive pour la catégorie ‘Politique’

L’avertissement à Macron

Je suis de ceux qui ont admiré la performance unique d’Emmanuel Macron qui, à lui-seul du moins en apparence, a renversé un vieux système de partis qui paraissait presque éternel .
Au début des années cinquante du XX° siècle la France apparaissait championne du conservatisme politique grâce à la pérennité de son clivage droite-gauche depuis les années 1880 et la “Troisième république”.
La droite se gonflait d’anciennes gauches ayant réalisé leur programme, la Gauche avait développé un impressionnant parti communiste pour maintenir son rang.
Déjà le général de Gaulle a contesté ce clivage. Macron a été beaucoup plus loin en réussissant à imposer un “Centre” nouveau, ni de gauche, ni de droite, ou “en même temps” les deux.
Malheureusement depuis son arrivée au pouvoir Macron est le “président des riches”.
Certes il est bon que les “riches” reprennent confiance et investissent. Il ne faut pas oublier les “pauvres” pour autant.
Il ne serait pas mauvais que le problème des maisons de retraite permette une politique de “gauche”…

Les majorités selon Trump

Trump est un porte-parole, celui de la majorité des habitants de son pays qu’on appelle habituellement la majorité silencieuse.
Elle est ainsi appelée parce que la classe politique est censée la représenter afin de mieux l’ignorer.
Au pouvoir on est censé disposer d’un certain type de culture, un minimum rationnel, un minimum informé.
Ces qualités ne sont pas celles de la majorité de nos concitoyens qui ne croient que dans leurs préjugés, leur absence de jugement…

Les politiques noirs de peau

Quelque chose dont on parle très peu, c’est qu’un nombre restreint, mais en forte augmentation, de députés de la nouvelle assemblée nationale ont la peau noire et même du plus beau noir, manifestant ainsi peut-être une proche origine africaine.
A côté du rajeunissement, de la féminisation, du renouvellement, il y a là un phénomène intéressant et sympathique.

Médiatiques

Les médiatiques.fr sont très puissants
Primo / ils lèchent
Secundo / ils lâchent
Tertio / Ils lynchent
Un important progrès de la déontologie dans les media serait nécessaire
Il n’y a pas que les politiques à être contestables

La politique n’est pas une science exacte

Le 9 avril 2017 je donnais mes pronostics pour l’élection présidentielle. ils se sont révélés exacts pour l’essentiel, à un ou deux % près, à part peut-être une légère surestimation de Macron au premier tour, correspondant à mon désir profond ( 27% ). L’ordre des candidats était le bon.
En ce jour, trois jours après l’élection triomphale d’Emmanuel Macron, je suis incapable de dire quoique ce soit sur les élections législatives, sauf qu’il vaut mieux, selon toute vraisemblance, voter “République en marche”.
Dans la logique d’articles précédents, en particulier du 20 / 11 / 2016, je me félicite de la rupture entre le P.C.F. et la mélenchonite, à l’occasion de ces si importantes élections législatives.
P.S. : On peut consulter l’article de Régine dans son blog sur les difficultés concernant le droit du travail.

L’Union rationaliste

En ces temps de grand désordre dans les esprits, on aimerait trouver un havre de paix et de raison. Pourquoi pas l’Union rationaliste ? Dès la première présentation, on découvre dans son staff directeur au moins une personne obsessionnelle, passionnelle, irrationnelle. La chose est entendue : il est vain de chercher un refuge. il faut continuer le combat. L’Union rationaliste continue le sien grâce en particulier à Guy Bruit.

Le P.C.F.

En 1967 le P.C.F. ( le parti communiste français ) était pro-soviétique, encore peu ou prou stalinien, solidifié, mais en son coeur idéologique, il était sérieux, sérieusement marxiste-léniniste, proche de Marx et d’Engels. Il représentait près de 20% des électeurs.
Aujourd’hui il est caché par Mélenchon et ses “insoumis”. Il a eu le courage d’appeler à voter Macron au second tour de la présidentielle, loin de l’hésitation coupable de Mélenchon. Mais qui s’en est rendu compte ?
P.S. : N’hésitez pas à consulter les autres catégories de ce blog, en particulier Poésie et Réflexion.

La mélenchonite

Mélenchon n’est pas un homme politique, un tribun, c’est un gourou qui crée autour de lui un comportement de secte, un enthousiasme suspect sans raison sérieuse, la dénégation d’une partie de la réalité, la fabrication d’histoires à couper le souffle et à la mords-moi le noeud, sur fond d’affectivité d’autant plus intense qu’elle est vide, mais hystérique. Il se sert avec talent du désarroi d’une partie de la population, en particulier à Marseille. Mélenchon, c’est aussi une histoire marseillaise. La mélenchonite, c’est une maladie mentale pour l’instant circonscrite. Mélenchon n’aura pas le temps de se muer en clown sanglant.

Vote

Emmanuel Macron aura-t-il la chance de devenir le Justin Trudeau français ?

Un échec historique : Valls

Manuel Valls a bénéficié d’une incroyable chance historique : être premier ministre pour appliquer le programme “Deuxième Gauche” de Pierre Mendès-France et de Michel Rocard. Bien au contraire , il a suivi la ligne du nationaliste Chevènement qui, en 2002, a entrainé l’échec de Jospin en se présentant à l’élection présidentielle. Cette politique a valu à Valls d’être battu à la primaire du pari socialiste au profit de Hamon !!!
De plus, au pouvoir, il a successivement gêné Macron et Hollande, en plus de commander des sondages sur sa popularité personnelle !
Ceci dit, il a manifesté un réel courage personnel et politique en se ralliant à Macron.