Archive pour la catégorie ‘Réflexion’

TH 2

Peu de communications importantes
Transitent par le bureau de poste
Je ne reçois plus de lettre
Il faut dire que je ne lis pas de nouvelle mémorable dans le journal
Que m’importe que quelqu’un ait été assassiné ?
Quand on connaît le principe d’une chose
A quoi bon en avoir une myriade d’exemples ?
Pour un vrai philosophe les “nouvelles” relèvent du bavardage
Ceux qui les lisent sont de vieilles femmes sirotant leur thé
Pourtant nombreux sont ceux qui recherchent ces ragots *

* H.D.Thoreau, op.cit. page 102

TH 1

Nous pourrions vivre dans une caverne
Nous pourrions nous vêtir de peaux de bêtes
Il est préférable de profiter de l’industrie des hommes
Aussi chèrement payée soit-elle
Il en va ainsi même des pierres plates ou de l’argile
Je suis confronté à ces questions tant de manière théorique que pratique
Un peu d’astuce nous rendrait plus riches que les plus riches
Il suffirait de peu pour faire de notre civilisation une bénédiction
L’homme civilisé est un sauvage plus expérimenté
Revenons maintenant à l’expérience de Henry D. Thoreau *

* Voir H.D.Thoreau, “Walden”, “le mot et le reste” éditeur, 2013, page 49

TWR 189

Aucun empereur ne m’a convoqué à sa cour, j’en conclus qu’il n’y a plus d’empereur
Les haines courtisanes, les haines cléricales, les haines artistiques, etc…
“On ne peut pas réécrire ce qui est parfait”
Je me débrouille avec ou sans Dieu
Toutes les âmes sont bien nées, peu sont bien mortes
A l’instant T tout, à la seconde S rien, que se passe-t-il à la minute M ?
Venise est une ville où les rues sont pleines d’eau
Le Non-Sense reste du bon Sens
“Luis mais ne nuis pas”
Troufiquet a gagné son pari Quel était son pari ?
La vie est un mystère pour ceux qui la vivent

TWR 188

Je me méfie de moi
Rihanna, Shakira, Madonna, …. Tous Gaga !
Le progrès est-il progressif ?
La bestialité n’a rien à voir avec les bêtes et tout avec les humains
Les Grecs hellénisaient, les Romains latinisaient, les Français franchisent-ils ?
Le superflu peut être nécessaire
La grammaire est une bonne grand-mère
Tout à la fois et tous peut-être
Fouir et enfouir, fuir et s’enfuir
L’amour du progrès est une bonne maladie
Le passé est plein, le futur est vide

TWR 187

Tout est faussé et rien n’est faux sous l’égide du Tao
Être nu vaut bien une douche – Légèreté ?
Tu t’es vu quand t’as su ?
Le prince est nu quand il est habillé
L’habit fait le moine
Sois-toi même et tais-toi
On peut plaisanter de tout
Deux héros ? Cyrano et le satyre de Hugo ?
“Les protestants sont très catholiques” : je cite un cancre
Je suis qui ? Je suis Guy
C’est à moi que tu causes ? Qui tu es d’abord toi ?
Quand les mains sont moites les pieds sont poites

* TWR précédent, le 23 / 4 / 2018

Cit 81*

Le silence est petit
Le silence et le néant primitif
Donner aux femmes l’égalité, c’est déjà leur donner la supériorité
Supérieurs sont ceux qui se résignent à ce que les nécessaires compromis soient compromissions
Soudain le salut ! ! ? ? Pas de sauveur, mais des sauveteurs
Un grand seigneur est suffisant, un petit seigneur l’est encore plus
La société, c’est moi ( et quelques autres )
Il n’est pas nécessaire de souffrir pour être beau ( belle )
Ca suffit, Sam suffy, on ne se suffit jamais à soi-même….
La solitude n’est pas l’isolement

Sommaire

Après les récapitulatifs du :
28 / 03 / 2018
04 / 06 / 2018
J’ai publié quelques textes hassidiques : code CC, dès le 05 / 06 / 2018
Puis une série de citations : code Cit, dès le 08 / 06 / 2018
Cette série constitue un petit dictionnaire des citations, à vocation universelle, du reste inachevé. Je me suis interrompu à la lette S.
A partir d’aujourd’hui je prends quelques vacances.
A bientôt
Guy
P.S. : Le sommaire du 28 / 03 / 2018 est présenté sous le code TWR 186
2° P.S. : Il est possible que je me déjuge et que je reprenne très vite ce travail qui est un plaisir.

//////////////////////////////

Cit F

Les chats ont un nom qu’ils sont seuls à connaître
La négligence nous fait perdre des batailles essentielles
Il n’y a pas d’éloquence solitaire
L’obscénité commence où l’art finit
La paix doit cesser d’être un armistice
L’erreur est humaine et le pardon divin, de ce divin propre à l’humain
L’humain n’est pas nature, mais condition
Je m’imagine être un vieux de la montagne, pauvre et sans espoir
Je ne suis pas dans le besoin et j’attends l’espérance
Être plutôt qu’avoir
Je sais qui je suis, je ne sais pas ce que je suis

Cit E

L’ignorance de la loi n’est jamais une excuse
Nos maux sont moindres que nos mots
Il est des mariages délicieux par moments
A beau jeu de mentir qui vient de loin
Dieu fait des droites avec des courbes
Les femmes de talent pactisent avec la mode
De la mesure avant toute chose
Le monde est une pensée qui ne se pense pas elle-même
Il faut tuer les morts qui gouvernent les vivants
Le petit arbre isolé dans la montagne est une poésie à lui seul

Cit D

Seules les formes sont en elles-mêmes
Je suis peut-être génial, je ne suis pas un génie
Le vrai le bien le beau sont idée et idéal
Nous ne savons rien
La joie est poésie
Les hommes de sexe masculin ont inventé l’esclavage
Je désire tellement qu’on respecte ma liberté que je respecte la liberté d’autrui
Ce que je dis des livres est vrai aussi des films
Les dos des livres sont une décoration
Tuer un livre est un crime