Archive pour la catégorie ‘Réflexion’

Nouvelle table des matières

PCA 128 12 / 3 / 2019 >> PCA 72
PFR 58 6 / 3 / 2019 >> PFR 1 27 / 2 / 2019
PCA 71 27 / 2 / 2019 >> PCA 1 19 / 2 / 2019
MLB 17 19 / 2 / 2019 >> MLB 1 12 / 2 / 2019
FCA 21 11 / 2 / 2019 >> FCA 1 9 / 2 / 2019
HTA 15 8 / 2 / 2019 >> HTA 1 7 / 2 / 2019
POL 6 / 2 / 2019
Dha 3 / 2 / 2019 >> Dha 1 31 / 1 / 2019
Rab 86 30 /1 / 2019 >> Rab 1 23 / 1 / 2019
Cat 28 22 / 1 / 2019 >> Cat 1 20 / 1 / 2019
WOW 46 20 / 1 / 2019 >> WOW 1 12 / 1 / 2019
CGU 70 11 / 1 / 2019 >> CGU 1 30 / 12 / 2018
FGU 35 29 / 12 / 2018 >> CGU 1 25 / 12 / 2018
LTU 47 25 / 12 / 2018 >> LTU 1 20 / 12 / 2018
PJ 12 20 / 12 /2018 >> PJ 1 18 / 12 / 2018
Table des matières

MLB 17

Tu n’es pas une poupée, ni de bois, ni de cire
Ta moelle n’est pas essentielle

Pourquoi garder un corps ?
Parce qu’il n’y a rien d’autre

Avec ton enveloppe corporelle tu disparaîtras un jour
Tu es déjà mort

Avec ton corps tu vas et tu viens
Sois l’ami du monde

La loi sublime ne cède rien à la loi inférieure
On ne souille pas l’eau potable

On n’a accès à la femme d’autrui qu’avec l’accord de son époux
Vive la purification de l’esprit !

Nous agissons dans notre intérêt qui est aussi l’intérêt des autres
Combine morale, méditation et sagesse

Lis et lis encore les examens de notre condition
Beaucoup est prescrit, peu est interdit

Certaines règles sont faites pour être rompues
Garde en toi la pensée de la création et des créatures

Je proclame en actes la loi
Les paroles n’ont jamais suffi

MLB 16

Les passions sont des pirates
Surveillons la porte de notre coeur

Heureux ceux qui agissent avec crainte !
Tiens-toi avec modestie

L’attention conserve la conscience
Je ne grouille pas plus qu’une souche

Ma vue est basse sous le coup de la méditation
Regarder l’horizon me délasse

Pour voyager il faut s’arrêter et se retourner
Il faut savoir vérifier sa position

L’esprit est un éléphant en rut
On peut l’attacher au poteau de la loi

Au temps de la charité, on néglige la moralité
On achève ce qu’on a commencé

Quel est l’intérêt des causeries variées et des choses merveilleuses ?
On n’écrase pas la terre

Bien des esprits sont rebelles à l’intérêt d’autrui
Fais le contraire de ce que tu as envie de faire

Mon corps est traîné de ci de là par les vautours voraces
L’amas n’est pas un corps

MLB 15

Certaines femmes sortent du caveau de l’enfer
Le monde est toujours aussi pauvre

Tout ça procède de l’esprit mauvais
Y a-t-il une perfection à la charité ?

Se sacrifie-t-on assez ?
Protégeons les animaux

Le nombre des méchants est infini
L’espace est infini

Si je tue l’esprit de colère, tous mes ennemis seront détruits
Si je maîtrise l’esprit, que m’importent les autres maîtrises ?

L’esprit a besoin des paroles et des actions
De la parole et de l’action

L’esprit est là
Errer à travers l’espace est inutile

L’exercice de l’esprit est supérieur
On doit protéger ses blessures

Les montagnes sont écrasantes
L’esprit est une blessure

Ne jamais perdre l’esprit
L’esprit est attention et conscience

Les troubles de l’esprit nuisent à l’action
L’eau de la mémoire s’échappe du vase fêlé

Le manque de conscience est respect des souillures
L’inconscience garantit une destinée funeste

MLB 14

La vie absolue a commencement et fin
Tu respectes ton serviteur

Belle est la survie de la haine
Elle est la source unique de mon torrent de misères

Le désir et l’esprit sont ma demeure
Je ne suis pas l’orgueilleux qui écrase l’adversaire

L’orgueilleux tue ce qui est déjà mort
Je ne vainc pas mes ennemis naturels

Je suis abattu
Je ne porte pas de parures

Mes blessures ne sont pas des parures
Je supporte beaucoup

Je ne tiens aucune promesse
Ignorant la mesure je parlais comme un insensé

Ma passion est la perte des passions
La passion n’a pas de refuge

Lâcheté et sottise tuent ma médiocrité
Ces canailles ne sont certes pas un modèle

Les passions sont un mirage
On ne s’en guérit guère

MLB 13

Ma conduite n’est pas qu’humaine
Ma conduite n’est pas surhumaine

N’accumule pas les fautes, les erreurs, les péchés
Je ne suis pas une tortue flottant sur l’océan

On supporte et on produit des péchés
Mais pas que des péchés

On reste ahuri devant l’abomination
Devant un jardin tropical

En supporter les conséquences ne signifie pas un autre monde
Il n’y a pas de monde délivré

Pendant qu’on supporte les conséquences, tout continue
On produit un peu de tout

Je succombe de nouveau à ma folie
Je me repens

Je ressentirai longtemps le feu du remords
Je touche au paradis, je suis déjà en enfer

Je suis dénué de raison
Les passions n’ont ni mains, ni pieds

Les passions ne sont jamais des amies
Je suis trop patient

En fait je suis tranquille
Même réduit en cendres

MLB 12

Quelle sera ma destinée sans promesse ?
Pourquoi l’ajourner ?

Qui a promis et ne tient pas sa promesse finira en spectre affamé
Je ne veux duper personne

L’inscrutable marée des actes
Sauver des vies pour les démolir

Les défaillances de la sagesse
Pécher, c’est abandonner les humains

Qui nuit à la sagesse encourt un châtiment
Il recule son arrivée à terre

Je tiens mes promesses
A quoi bon voyager de bas-fond en bas-fond ?

Je suis hors de portée de guérison
Je ne veux pas être voué aux lieux de perdition

Le corps est pareil à un objet prêté
A chaque jour sa pitance

D’où viendrait le bien ?
Le mal m’attend

MLB 11

Les êtres innombrables des espaces infinis ont des désirs
Tous ne seront pas délivrés

Nous devons nous préparer à la sagesse
Le sage s’encourage

Ma naissance a fructifié
Je suis un humain désormais

La pensée de la sagesse est née en moi
Comme une perle dans une huitre

Un élixir est né
Trésor inépuisable, remède incomparable

Un arbre, un pont
Une lune, un soleil

Pour apaiser le monde
Un beurre nouveau à partir du lait de la loi

La caravane humaine est affamée de bonheur
Je suis la faim et la joie

La pensée de la sagesse est faite de règles
Ces règles sont des lois

Les lois et les règles ne se transgressent pas
La précipitation ne se recommande pas

On n’ajourne pas la précipitation
L’esprit d’impatience est une maladie

Je dois réaliser la réalité
La réalité n’est pas un rêve

MLB 10

Que les infortunés soient heureux !
Être signifie souffrir

J’aime les pensées vastes comme la mer
Respectons le flambeau de la loi

Le monde est aveugle
Je ne calme pas la douleur

J’aurais aimé être un remède
J’aurais apprécié des pluies nutritives

Je suis un trésor inépuisable
Je m’abandonne avec indifférence

Je vise l’abandon de tout
L’abandon de tout est un idéal

Les corps sont frappés, outragés, couverts de poussière
Le corps est un jouet

Je ne veux pas être l’occasion d’aucun dommage
Que ceux qui me calomnient guérissent

Je suis la barque ou le pont
Je suis la lampe de ceux qui ont besoin de lumière

Je ne suis pas l’esclave de ceux qui n’ont pas besoin d’esclave
Je suis la pierre et la formule

MLB 9

L’espace est affolé, le lieu est terrible
Il n’y a pas de gardiens en ce monde

Il me faut recourir à la loi
Je me donne à la loi

Où réside la compassion ?
Nécessaire à mon salut ?

Je salue la foudre
Je transgresse la parole

Je suis rongé par la pire des maladies, la vieillesse
L’univers est sans remède

Il n’y a pas d’omniscience
Je longe avec prudence les précipices

Je suis insouciant au bord du gouffre de l’enfer
Il s’étend sur l’immensité de l’espace et du temps

La mort ne viendra pas aujourd’hui
Quelle phrase creuse !

Mon coeur est tranquille alors que la mort s’en vient
Quel fruit me reste-t-il de mes jouissances d’antan ?

Je m’en irai seul Je ne sais où
Qu’importent amis ou ennemis !

La faute, le péché produisent de la douleur
Je les confesse tous, y compris ceux que j’ai oubliés

Je jure ne plus fauter
j’aimerais ne plus souffrir