Archive pour la catégorie ‘Réflexion’

Big 33

Un jeune prince était élevé
Dans le luxe et le confort
D’une jeunesse éternelle
Il ne cherchait pas à sortir de son palais
Mais un jour il lui vint cette curieuse idée
On lui demanda un peu de temps
Il sortit enfin dans un village de pacotille
Où tout était kitsch à loisir
Mais dans un coin à moitié dissimulé
Il aperçut un homme qui marchait tout courbé
Appuyé sur un bâton
Ses cheveux étaient blancs
“C’est un vieillard” lui dit-on
“Serai-je moi même un vieillard un jour ?”
“Oui, votre altesse”
Le jeune prince ne demanda plus à sortir
Pendant des années, puis un jour :
Le village tout pimpant de son enfance
S’était délabré
Une femme était atteinte de la peste
On confirma au prince que tout corps peut tomber malade
On lui fit prendre des précautions
Il tomba sur un enterrement
“Tout être vivant mourra un jour”
Songeur le prince de retour au palais :
“J’ai mille fois bien fait de sortir
J’ai mille fois bien fait de rentrer”

Big 32

Un jeune prince devint roi trop jeune
Il en eut vite assez des ministres
Des courtisans et des courtisanes
De l’étiquette qu’il jugeait méprisable
Et surtout ennuyeuse à mourir
Son remède fut de visiter discrètement
Le chef cuisinier un homme d’un certain âge
Un homme bon qui faisait de la bonne cuisine
Fondée sur sa connaissance des plantes
Des aliments et des éléments
Chaque matin le roi lui rendait visite
Et lui posait le problème du jour
Le cuisinier répondait toujours avec un bon sens
Allié au sens commun
Sans démagogie sans facilité
Ce point de vue rejoignait celui de beaucoup de gens
Qui ne s’exprimaient guère habituellement
C’est ainsi que ce joli pays fut pendant des années
Gouverné par un cuisinier avec succès
Le roi concédait que rien n’est résoluble par un seul humain
De même qu’aucun livre ne divulgue
A lui-seul la vérité toute la vérité

So 16

L’esprit le plus élevé porte en lui de la vulgarité

Certains vivent sans raison de vivre

Si vous voulez que le monde vous obéisse, obéissez au monde

S’abstenir et tenir bon

Lis et cause avec les doctes

La vie est mouvement

L’activité est indispensable au bonheur

Vaincre des obstacles est plénitude de la jouissance humaine

Dans l’inaction le calme est difficile

Le bon sens et non la fantaisie guident nos travaux

Big 31

L’âme et l’intelligence primitives
Sont subtiles, difficiles à saisir
Leur forme matérielle n’a pas l’épaisseur d’un cheveu
Un jour un riche propriétaire décida de se livrer à une expérience
Déguisé en mendiant il se rendit chez son voisin le savetier
Qui ne le reconnut pas
Le savetier se mit à se plaindre de tout et de rien
Le visiteur lui demanda qui à son avis était heureux sur cette terre
Le savetier n’hésita pas : “Mon voisin le riche propriétaire
Il a une belle femme Plusieurs maîtresses, j’imagine ….
Il a trois automobiles de luxe deux superbes maisons de campagne
Etc… Etc…”
Le proprio’ enivra le savetier
Il le fit porter à son domicile
Quand le savetier se réveilla il était nu dans des draps de soie
Il avait été lavé et parfumé
Une servante à la belle poitrine lui demanda ce qu’il désirait pour le petit déjeuner
Sa femme passa en coup de vent et le prévint qu’elle ne serait pas là de toute la journée
Celle-ci se passa en obligations diverses qui mirent à mal le pauvre savetier
Il ne savait ni quoi faire ni quoi dire
La finance le dépassait complètement
Heureusement on acceptait sa signature qu’il remit au lendemain
Le soir au dîner solitaire il s’enivra
Il se réveilla le lendemain dans ses draps rêches
Il avait mal à la tête et ailleurs
Il ne savait guère où il était qui il était
Il se mit peu à peu à parler :
“Je ne dirai jamais plus qu’un riche propriétaire est le plus heureux des hommes
Sa femme ne l’aime pas
Ses proches le haïssent parce qu’ils sont ses obligés
Ses journées sont éreintantes et ennuyantes
Il a le fisc et une armée de débiteurs sur le dos
Il sera peut-être bientôt ruiné
Je comprends que je chante de bon coeur et que lui on le fasse chanter”
Le propriétaire fut content de cette expérience et ne la recommença pas Il refusa de prendre la place du savetier
Nous avons du mal à nous mettre à la place d’autrui
A tout prendre il vaut mieux avoir du bien qu’être nécessiteux
Tout est question de tempérament et de caractère
Qu’en est-il du fond des choses ? Qui désire voir l’âme est semblable à un aveugle qui lève les yeux la nuit pour découvrir les étoiles

So 15

Voir le 13 / 8 / 2018

L’aristocratie de la naissance, de l’argent, de l’esprit

Ne pas déranger les choses paisibles

L’éducation ne va pas sans châtiment

Il faut tenir la bride à notre fantaisie

La nuit est colorée, blanc est le jour

Le soir est la vieillesse du jour

Chaque lever est une petite naissance

Chaque nuit de sommeil est une petite mort

Saisissez le bon moment

Soyez disposé à saisir l’instant

If 21

L’enfant qui naît
Sait presque tout
Le vieillard qui meurt
Ne sait presque rien

Les nuages sont parfumés
Aujourd’hui ils sentent mauvais
La beauté est des quatre saisons
La beauté se marchande

Elle coupe la nuit
Ma tête s’allume
L’aube est lumineuse
J’ai déjà la tête ailleurs

Un jour ressemble à un autre jour
Un jour ça n’est pas toujours
Un jour ça n’est pas jamais
Sais-tu tout ça mon bijou ?

Big 30 L’âme et les quatre éléments

Selon un sage qui vient de loin :
A l’origine il n’y avait rien
De ce rien naquit le fluide originel par sa seule puissance qui est extrême
Il comportait une partie plus ferme, plus solide qui a donné la terre
Une partie molle, fluide qui a donné l’eau
Une partie plus chaude qui a donné le feu
Une partie plus mobile qui a donné l’air et le vent
Ces quatre éléments ont donné notre monde en se combinant de façon extraordinairement diverse Notre monde est extraordinaire
L’association harmonieuse de ces quatre éléments donne l’intelligence fondamentale
L’intelligence fondamentale n’est pas consciente
Quand elle se met à penser, à réfléchir elle donne une âme à peine consciente, mais origine de la conscience
Quand on est très conscient , très intelligent, très organisé par rapport aux quatre éléments, on devient peu à peu un sage
Un sage a l’âme forte
Moins parfait mais améliorable, on devient une honnête personne
A un moindre niveau on manque de personnalité
A un moindre niveau encore on est proche de l’animal à la petite âme primitive, originelle
Plus bas encore dans l’échelle des êtres, les végétaux ont une existence confuse, profuse, diffuse
Ils n’ont presque pas d’âme sauf les arbres

Big 29

J’ai beaucoup réfléchi à la vie humaine
Je ne suis pas arrivé à grand-chose
Je suis dépassé je suis consterné Plus consterné que concerné
Quand même on peut peut-être améliorer un peu les choses
Grâce à des attitudes simples :
Avoir bonne vue si possible Regarder avec bienveillance Je donne mon exemple personnel : je regarde avec bienveillance mon épouse et notre fille
Avoir un bon air Avoir la générosité de l’air avenant Offrir un visage accueillant
Offrir un aussi bon langage que possible Maîtriser sa langue Faire l’offrande d’un langage aimable
Prévenir Prévenir vaut mieux que guérir Avoir la bonté des attitudes prévenantes
Être généreux La générosité est peut-être la plus belle des vertus Offrir la libéralité des sentiments généreux
On complète par des gestes humblement quotidiens : on offre des sièges pour s’asseoir, on offre l’hospitalité dans sa maison, en prenant les précautions nécessaires, ….

Big 28

Dans un avenir lointain, très lointain
Le nombre d’humains sera fixé à 28 milliards sur toute la galaxie, exactement 28 197 352 513 ….
La durée normale de vie sera de 212 ans et quelque ….
Les humains ne connaîtront que neuf soufrances importantes : le chaud, le froid, la faim, la soif, la digestion, le caca, le pipi, le sexe, les faiblesses attribuées à la vieillesse qui commencera en moyenne après les 180 ans….
L’âge moyen de fécondation pour les femmes sera de soixante-quinze ans….
Le sage le plus important de cette époque commencera par ces réflexions : la vie est courte, condamnée à la mort, la richesse n’est pas personnelle, elle est dangereuse pour la morale, la gloire reste extérieure à la personne, la famille est un piège ….
Son message essentiel, relayé par tous les média, sera :
“L’existence humaine est la rosée du matin qui se pose sur l’herbe et disparaît aux premiers rayons de l’étoile solaire
L’existence humaine est une goutte de pluie qui tombe sur l’eau
L’existence humaine est un éclair qui traverse le ciel
L’humain fend l’eau avec un bâton Dès qu’il le retire, l’eau se reforme
L’humain passe comme la friture sur le feu
La vie humaine ne compte qu’un fil, ne tient qu’à un fil
La vie humaine est un boeuf que l’on conduit à l’abattoir
La vie gamine de l’humain est un torrent qui disparaît vite fait dans l’eau
La vie humaine est insaisissable
Il faut la donner à tous et ne la confier à personne
Il n’y a aucun être humains qui ne doive mourir

So 14

Se résigner peut être une protection

Pas d’arbre sans racines

Il est là et il n’est pas là

Il ne faut pas confondre feu du foyer et incendie

Soyons heureux sans chercher un bonheur plus grand

Il y a des personnes au dessus de nous Combien y-en-a-t-il en dessous ?

Nous mangeons à l’égal des souverains

Ne bouge pas sans nécessité

Laisse courir

Ne sois pas le bourreau de toi même