ATELIER RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

Tous les inscrits ont d’emblée souligné l’apport des éditions L’Harmattan dans la valorisation et la diffusion de la recherche. La publication des thèses, des actes de colloque contribue efficacement à la promotion de la recherche en lettres et sciences humaines, au moment où la plupart des autres maisons d’édition se recentrent sur la publication de manuels ou d’essais, mais en quantité très restreinte. 

On distinguera deux cas de figure, celui de travaux rédigés par un chercheur et proposés à la publication à titre individuel, et ceux de travaux pris en charge par une équipe au sein d’un laboratoire de recherche.

La proposition de publication  d’un mémoire, d’une thèse ou d’un travail de recherche post-doctoral s’accompagne de la présentation du rapport de soutenance, d’un descriptif de la composition du jury, ou de toute pièce  attestant la valeur scientifique du  tapuscrit soumis à l’évaluation du directeur de collection ou de le personne chargée de s’assurer de la qualité du travail publié. Le chercheur a toujours intérêt à publier son étude dans une collection qui insère ce travail dans une série cohérente et qui lui garantit une validité scientifique par le biais du directeur de collection. Il veillera à assurer la promotion de cette publication en informant les sites spécialisés comme www.fabula.org.

La publication d’un travail collectif ou individuel porté par une équipe de recherche résulte de la mise en place d’un protocole rigoureux. Le directeur éditorial soumet les textes d’un séminaire ou d’un colloque à un binôme de deux chercheurs figurant dans le comité  scientifique du colloque, de la revue ou du laboratoire, l’un d’entre eux exerçant obligatoirement dans une autre université. Et l’avis favorable de ces deux experts est requis pour la proposition de publication.  

Le président de séance met l’accent sur le fait que la diversité des sujets, des approcs, des points de vue, défendue par la direction de l’Harmattan – à juste titre-, doit s’adosser sur des exigences de qualité, sur le respect de procédures de sélection des travaux. Il souligne aussi la nécessité d’un travail en équipe, sur la fécondité de la démarche collégiale. C’est la confrontation des analyses, des connaissances, des perspectives qui, en amont, avant la demande de publication, concourt à la qualité des études.

Alain  TASSEL, 4 AVRIL 2011