Saveurs de Livre 2

  Saveurs de Livre 2

2 et 3 Avril 2011.GRASSE                       

                                          L’AUTEUR

                             DE SA BULLE à la SOLIDARITE

 De notre envoyé spécial 

Saveurs de Livre 2

               Il y a plusieurs approches pour tenter une synthèse de SAVEURS de LIVRE 2. Je retiendrai celle de l’auteur invité à passer de sa bulle à la solidarité.

Le thème de la bulle a été proposé par Xavier Pryen. 

 *Dans sa bulle est l’auteur qui écrit. Il est envahi par son sujet et ses discours se centrent sur ce qu’il a écrit, sur ce qu’il écrit, sur ce qu’il va écrire. Le conjoint ou la conjointe est plus ou moins invité au dialogue. Mais l’écriture d’un livre peut devenir quasi insupportable pour l’autre (femme, homme, enfant ou ami).

*Dans sa bulle reste trop souvent l’auteur à la sortie du livre .Il quête la reconnaissance , les droits d’auteur, la notoriété…oubliant d’où il vient et minimisant le fait en soi extraordinaire d’être publié. Et le lecteur ?

*Dans sa bulle peut se maintenir l’auteur pour la vente de son livre. Etre reconnu, signatures, recettes, invitations, conférences…

Alors la bulle gonfle, vous gonfle et peut devenir la bulle dans le dessin animé « voyez ce que j’ai écrit !!!! »…ou la bulle pontificale «  Mon écrit fait de moi le pape du sujet »…ou plus encore ! 

Rester dans sa bulle c’est une position assez immature, mélange de comportements auto suffisants, voire arrogants. 

           Aller vers la solidarité est au cœur de l’acte d’écrire.

 Il l’est dès le départ ; il l’est pendant l’écriture ; il l’est avec la publication.

L’autre lira plus et moins que ce que nous avons écrit.

Et ce plus nous provoque, nous invite à l’écoute ; là le livre se prolonge. 

La solidarité est comme auteur avec d’autres auteurs.

La solidarité est avec d’autres artistes et ceux qui avant que vous écriviez ou pendant ont à vous parler.

Le livre est un passeport de solidarité. 

Dans cette aventure, Eugene IONESCO a écrit :

*Il faut écrire pour soi ; c’est ainsi que l’ont peut arriver aux autres. 

Et retenons aussi ces quelques citations parmi tant !

*Il faut vivre pour écrire et non pas écrire pour vivre.

                                                 Jules RENARD 

*L’écriture n’est pas une fin en soi ; elle est la nostalgie d’un ravissement.

                                               Yasmina REZA

 *L’écriture est un exercice spirituel ; elle aide à devenir libre.

                                               Jean ROUAUD

 Cette invitation à la solidarité est selon moi le message majeur que je retiendrai. 

Avec le site spécifique des auteurs de la region PACA et CORSE, avec le réseau de 200 adhérents allant vers les 300…chaque adhérent se voit proposer des possibilités nombreuses de solidarité.En voici quelques-unes : 

*Se mettre en relation avec d’auteurs auteurs soit dans son domaine, soit dans son type d’écriture, soit avec des artistes, soit…

*Proposer une rencontre.

*Informer, communiquer sur ses travaux.

*Organiser un groupe de travail ;

 …../…..

 LE 4 AVRIL 2011-

 P.S : Voir aussi

*  Article de Nice Matin

*  Les Ateliers

*  Petits échos

*  Quelques photos