décembre 2011
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Commentaires récents
    Catégories

    Archive pour décembre 2011

    Etrangère au sein du plus familier

    Etrangère au sein

    Du plus familier

    Je voyage sur les ailes

    D’une langue

    Amarrée au silence

    Au-delà de l’intensité

    Des mots sans voix

    Leur résonance en moi !


    Ne dit-on pas

    Que les grands voyages

    Débutent par

    Un premier pas ?


    Je le risque

    Sans regrets ni remords

    Et un autre pas

    Puis un autre…

    Jusqu’à l’entrée

    D’une terre

    Passagère des corps !

    Maria Zaki (Inédit, 2011).

    Commentaires :

    Fadila dit :

    03/01/2012 à 13:16

    Parfois le familier peut devenir un labyrinthe… Bonne et heureuse année !

    Écrire une réponse

    Luc dit :

    31/12/2011 à 15:20

    Ne dit-on pas que l’étranger a des yeux qui voient plus clair ?
    BONNE ANNEE 2012 avec plus d’inspiration !

    Le corps agité de soubresauts

    Image :  Rayon vert

    Le corps agité de soubresauts

    Toute la nuit je t’écris

    Flammes

    Qui dansent par-ci

    Ondes

    Qui tremblent par-là

    Toutes me franchissent

    Pour aller vers toi

    Nuées d’étoiles

    Filant entre les jointures

    Mal colmatées

    De mon âme

    Et je n’ose plus respirer

    De peur de rompre le charme !

    A l’aube

    Je ferme les yeux

    Et me laisse glisser

    Dans le sommeil

    Avec la bénédiction

    De ton aimance

    Qui a transformé

    En velours

    La dureté de mon silence !

    Imperturbable

    Un chat passe

    Tout près de moi

    J’envie sa sagesse

    Et la lente mélodie

    De son corps !

    Maria Zaki (Sur les dunes de l’aimance, 2011).

    Commentaires :

    Maria Zaki dit :

    29/12/2011 à 18:14

    Merci ma chère Bahia, et BONNE ANNEE à tous !

    Écrire une réponse

    Al ali bahia dit :

    25/12/2011 à 20:31

    bonjour Maria,
    Tout d’abord je voulais te dire que la peinture associée au poème est magnifique, un phénomène aussi rare et aussi beau ,il fallait y penser!!!
    le poème me plait beaucoup
    bisous et bonne année !

    Écrire une réponse

    Hind Salama dit :

    18/12/2011 à 19:44

    J’aime beaucoup ce poème et surtout la chute où il y a un très bel hommage au chat. Comme on dit, Le chat est le grand ami des écrivains et des poètes…

    Écrire une réponse

    Luc dit :

    15/12/2011 à 18:24

    Respirez tranquillement, chère poétesse, le charme ne risque pas d’être rompu !