décembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Commentaires récents
    Catégories

    Archive pour décembre 2018

    Le baptême de la rosace/Il battesimo del rosone

    Je te regarde et remonte

    Le temps et l’espace

    Vers quel récit imaginaire

    Vers quel mythe

    Me conduis-tu ?


    Quand je te touche

    Te caresse

    Je tente de dénouer

    Tes fils invisibles

    Tes entrelacs serrés

    Et percer ton secret


    Vers quels jeux

    De corps et d’esprit

    M’entraînes-tu aujourd’hui

    Sans crier gare ?


    Dis-moi de quelle strate

    De ma mémoire rejaillis-tu

    Pour que je surmonte

    La métamorphose

    De mes signes perdus

    Dans l’a-temporel


    Parure étoilée

    Tissée et entretissée

    Par des mains féminines

    Et des esprits habités


    Tu me renvoies à mon intimité

    Entre transparence et opacité

    À des parfums veloutés

    Entre le Haut Atlas

    Et mes plaines très anciennes


    Comment oublier celles

    Qui t’ont insufflé une âme

    Et soigné ton baptême

    Par le rituel du sucre

    Du henné

    Et des grains de blé ?


    Mon regard de femme

    Glisse en silence

    Sur toi sans trébucher

    Et parfois mon corps

    Suit la cadence d’un fou

    Ou d’un sage à genoux

    La jeune fille que j’étais

    N’a-t-elle pas évité

    D’enjamber ta chaîne

    Pendant l’ourdissage !

    ***********************

    Ti guardo e risalgo

    Il tempo e lo spazio

    Verso quale racconto immaginario

    Verso quale mito

    Mi conduci?


    Quando ti tocco

    Ti accarezzo

    Tento di sciogliere

    I tuoi fili invisibili

    I tuoi fitti grovigli

    E svelare il tuo segreto


    Verso quali giochi

    Di corpo e di spirito

    Mi prepari oggi

    Senza preavviso?


    Dimmi da quale strato

    Della mia memoria affiori

    Affinché io possa superare

    La metamorfosi

    Dei miei segni perduti

    Nell’a-temporale


    Collana stellata

    Intessuta e intrecciata

    Da mani femminili

    E da spiriti abitati


    Tu mi fai tornare alla mia intimità

    Tra trasparenza e opacità

    A dei profumi vellutati

    Tra l’Alto Atlante

    E le mie antichissime pianure


    In che modo dimenticare quelle

    Che ti hanno insufflato un’anima

    E celebrato il tuo battesimo

    Col rituale dello zucchero

    Dell’henné

    E dei chicchi di grano?


    Il mio sguardo di donna

    Scivola in silenzio

    Su di te senza inciampare

    E a volte il mio corpo

    Segue la cadenza di un folle

    O di un saggio in ginocchio

    La ragazza che ero

    Non ha evitato

    Di saltare la tua catena

    Durante l’ordito!

    Maria Zaki, Traduction de Mario Selvaggio, Extrait du nouveau recueil ” Au-delà du mur de sable / Oltre il muro di sabbia”, Edizioni Universitarie Romane, juillet 2018.