Aujourd’hui, quel mariage ?

 

Aujourd’hui, quel mariage ? La gestion du mariage des catholiques et la diversité des cultures est un ouvrage de Michel Legrain à paraître chez l’Harmattan en mai 2010.

Les mutations culturelles au coeur desquelles nous sommes plongés prennent des dimensions universelles, nous atteignant dans nos profondeurs tant personnelles que collectives. Pensons à l’actuelle instantanéité des communications tout azimut.

L’Eglise catholique n’échappe pas au bain culturel ambiant. Depuis toujours et avec plus ou moins de bonheur, elle s’est efforcée d’y apporter la provocation spirituelle incarnée en Jésus de Nazareth. C’est là la raison et le coeur de sa mission.

Les historiens ont relevé que l’Eglise catholique a habituellement montré bien des réticences à prendre en compte les sensibilités culturelles qui se déployaient en dehors du berceau méditérannéen où elle-même avait vu le jour et avait connu ses premiers grands développements.

Nos contemporains souffrent, davantage peut-être que leurs grands-parents catholiques, du décalage entre leur Eglise et les apports modernes dans des secteurs comme l’anthropologie, les recherches bibliques et théologiques, qui invitent à relativiser bien des positions du passé, tenues autrefois pour venant directement de Dieu. Ce freinage soupçonneux se constate spécialement dans les domaines de la sexualité, de la conjugalité et du mariage. On a même l’impression que la haute hiérarchie catholique met tout son souci à préserver l’observance des lois du sabbat plutôt que de promouvoir le service et l’épanouissement des personnes. De nombreux catholiques africains dénoncent aujourd’hui ce que certains d’entre eux nomment la persistance d’un véritable colonialisme religieux, et entendent promouvoir chez eux un visage d’Eglise davantage attentif à leur héritage ancestral.

Ce petit livre se veut une invitation à pousser nos réflexions vers la diversité des environnements culturels, spécialement en occident et en Afrique. Et cela, en écho à l’appel du très libre et très courageux théologien Dietrich Bonhoeffer, acceptant de risquer de dire des choses contestables, pourvu que des questions vitales soient soulevées.




Michel Legrain : présentation


Michel Legrain, prêtre de la congrégation missionnaire des Pères du Saint-Esprit, a travaillé plusieurs années au Congo-Brazzaville, puis a enseigné, principalement à l’institut Catholique de Paris, de 1965 à 1995, surtout dans les matières conjugales, matrimoniales et familiales. Il a écrit des ouvrages traitant du corps humain, de la sexualité, de l’entrée en mariage, du sacrement de mariage, de l’échec conjugal et du remariage. Il a toujours assuré un ministère pastoral varié pour le service des Eglises francophones, tant en Europe qu’en Afrique ou en Amérique.