Commentaires récents

    L’ultime révolution possible

    En rangeant des papiers, je retrouve, dans l’excellent bulletin de l’Association suisse pour la protection de l’enfance, présidée par Myriam Caranzano-Maître, cette phrase de la psychologue italienne Maria Rita Parsi : “E urgente promuovere la Cultura del rispetto dell’infanzia comme “ultima rivoluzione possibile” e como elemento basilare di trasformazione sociale, politica, culturale e umana della collettivita” (Il est urgent de promouvoir la culture du respect de l’enfant comme “ultime révolution possible” et comme élément fondamental de transformation sociale, politique, culturelle et humaine de la collectivité).
    C’est dans cet esprit qu’il faut placer la lutte contre les punitions corporelles.

    Les commentaires sont fermés.