Commentaires récents

    Violence conjugale et violence éducative

    La campagne contre les violences conjugales (http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/-Campagnes-de-communication-.html) fait assister à une dispute entre deux personnages dont on ne voit que les pieds, des pieds d’enfants, un garçon et une fille, dans des chaussures d’adultes. Cette dispute se termine par un coup violent donné par le garçon à la fille qui en est renversée? Suit un écran noir sur lequel s’inscrivent ces trois phrases : “Les enfants apprennent beaucoup de leurs parents, y compris les violences conjugales. En France, une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son compagnon. Mettons fin au cycle de la violence”. On ne peut qu’approuver une telle campagne. Il est heureux que l’opinion de ses responsables en soit arrivé à un degré de prise de conscience qui la rend possible. Si l’on remplaçait le couple des deux enfants par un enfant frappé par un de ses parents, il serait à peine nécessaire de modifier le texte : “Un enfant apprend beaucoup de ses parents, y compris la violence”. Mais je doute que l’opinion publique soit prête à supporter un tel message. Et que les médias soient prêts à le diffuser.

    Les commentaires sont fermés.