Patricia Bruneaux, Poète

Le débat poétique et l’éveil des émotions doivent être présents et existants, en tout lieu. L’Art n’est pas seulement un questionnement permanent de son rapport au monde par une nécessaire introspection, mais aussi et surtout, le témoignage vivant de réalités humaines. Patricia Bruneaux,


” Je est un autre ” Arthur Rimbaud, extrait des Lettres du voyant, 13 et 15 mai 1871


  • Recueil L’Exil édité en 2005 :

En raison de création de fausses pages sur internet à mon insu, et d’emploi de mon nom et du titre de mon recueil l’Exil (paru en 2005 aux éditions l’Harmattan) postés sur certains sites internet renvoyant à des contenus pseudo-juridiques et d’orientation politique sur des sujets d’actualité sans aucun rapport avec mon ouvrage de poésie, je confirme que seul le site de l’Harmattan est le référent en la matière et le garant de mes droits intellectuels, et que toute atteinte à mes droits est passible de sanctions pénales.

Aucune autre diffusion du contenu de l’ouvrage n’est autorisée, et encore moins un contenu erroné ou des liens sans rapport avec le  ”résumé” du recueil diffusé par les éditions l’Harmattan.

L’EXIL est un recueil intimiste sur l’exil de l’Être, l’exil de soi comme interrogation existentielle de notre condition humaine.


  • Jusqu’en 2011 :

Enseignante en Philosophie et Management (CFA, écoles de commerce et Lycée Technique). Elle fera de ses travaux un outil à la disposition de causes humanitaires et sociales dans un contexte éducatif et de formation professionnelle dans le domaine de l’alternance et de la professionnalisation.

DEA de Philosophie du droit à Panthéon-Assas (Paris II), cursus universitaire de Droit, d’Histoire du droit, de Sociologie du droit et Philosophie du droit et droit politique (licence et maîtrise de droit),

Mémoire soutenu sur le « Catharisme et la Philosophie du droit », diplôme remis par le Président et Professeur émérite de l’Université de droit, d’économie et de sciences sociales Panthéon-Assas (Paris II) Philippe Ardant, Président fondateur de l’Institut du monde arabe et cofondateur avec Olivier Duhamel de la revue d’études constitutionnelles et politiques « Pouvoirs » aux Editions du Seuil.

Elève aux cours René Simon, sous la direction du professeur David Sztulman, avec pour audition d’entrée : L’Orgie parisienne ou Paris se repeuple (1871), écrit par Arthur Rimbaud dans les jours qui suivirent la Semaine sanglante (21-28 mai 1871).

Poète

Membre du comité de rédaction de la revue « Les Saisons du Poème » dirigée par Antoine Ristori et Serge Brindeau en 1990, Patricia Bruneaux participe à la diffusion de la poésie.

En 1997, elle publie son premier recueil aux éditions Encres Vives préfacé par Serge Brindeau et intitulé “Murmures du Verbe”.

Elle participe à un collectif, En “terres de poésie” aux éditions les Herbiers d’Images avec Serge Brindeau, Patrick Raveau, Daniel Leduc, Claude Pétey, José Millas Martin.

En 1999, elle publie “Chant celtique” préfacé par Daniel Leduc aux éditions La Bartavelle et en 2005, son recueil “L’Exil” préfacé par Patrick Raveau paraîtra aux éditions l’Harmattan.

Elle publiera dans différentes revues de Poésie (Phréatique, Le journal des Poètes, Arpa, Froissart, Friches, Flammes vives, Le Nouvel Athanor, l’Arbre à paroles, Aujourd’hui Poème, Poésie sur seine).

Elle présentera ses travaux photographiques, littéraires et sculpturales à Paris, en Ile de de France et en Province : Expositions à l’Unesco, Espace Nesle, Mairie du XVIII, Espace l’Harmattan, Rencontres interculturelles Afrique. Elle organisera des rencontres littéraires, des présentations d’auteurs et se produira à l’occasion de récitals.

Mémoire des hommes dans le voyage pluridisciplinaire des Arts. Visages de l’Humanité, paysages culturels, dans la magie des rencontres et la poésie de l’Instant. Les couleurs livrent leur Alchimie du réel et de l’imaginaire, du visible et de l’invisible.
Sans considérations économiques, politiques, médiatiques, la photographie capture l’essentiel fugitif
.”