La vieillesse pour les nuls (4) : la visite chez le médecin

“Alors, qu’est-ce qui ne va pas encore ?”
je sens dans ma main le petit post-it où j’ai noté toutes les questions que je voulais lui poser : un doigt de la main qui se replie dans la nuit, les légers vertiges, les palpitations etc…Je le cache précipitamment dans ma poche.
“Tout va bien docteur, je viens comme d’habitude pour le renouvellement de mes médicaments, puisque vous ne pouvez pas soi-disant me les donner pour plus de trois mois! “(Non mais…)
“Non évidemment, c’est interdit et à part çà, comment va votre mari ?”
“ça va, ça va…moi j’ai très mal à la main et….”
“Arthrose, rien à faire…”
“Ah bon, et les palpitations ?”
“L’angoisse, rien de grave. C’est tout ?”
Il tape sur son ordinateur sans me regarder, imprime l’ordonnance et murmure :”Carte vitale ”
“Vous avez toujours mes directives pour mourir dans la dignité ?”
“Elles doivent être quelque part par là…”
Je pense :”Mais avant de mourir dans la dignité, ce serait possible de vivre encore un peu sans être trop enquiquinée par l’inévitable usure de la vieillesse ?” mais je ne dis rien.
Il me semble que quand j’étais plus jeune, les médecins prenaient ma tension, écoutaient mon coeur…ça doit être passé de mode!
Mais ne vous y trompez pas. Il est sympa ce médecin.
Je crois que la vieillesse l’ennuie. Moi aussi

Les commentaires sont fermés.