La vieillesse pour les nuls(6) : la fille qui n’aimait pas les vieux

La scène se passe dans une émission de télévision animée par Nagui, à midi sur la Deux: “Tout le monde veut prendre sa place”.
Chaque participant au jeu doit raconter uns histoire drôle qui lui est arrivée.
A cette heure là, le public est composé à 80% de personnes de plus de 70 ans.
La jeune candidate raconte l’histoire suivante : avec ses copines, elles avaient décidé de partir en vacances au soleil, dans un grand hôtel.
Tout se présente à merveille.
Puis, elles débarquent à l’hôtel en question qui est magnifique.
Mais quand elles regardent autour d’elles, catastrophe ! L’auditeur imagine des cafards, une réunion de la maffia chinoise, des salafistes enturbannés…Non, ce qu’elles voient autour d’elles, ce sont des vieux, certains avec des déambulateurs, d’autres avec des cannes…
Tout le monde s’esclaffe devant une telle vision d’horreur racontée sans aucun humour.

Rien n’est plus imprévu que la vieillesse” Simone de Beauvoir in “La vieillesse, Gallimard, 1970

Les commentaires sont fermés.