Archive pour décembre 2016

Bonne année aux (milliers de) gens qui lisent ce blog….

La mer bleue et la plage givrée à Cabourg

2017, on va voter
On va se détester
On va manifester
On va peut-être s’entretuer, mais
“J’veux qu’on rie
J’veux qu’on danse
j’veux qu’on s’amuse comme des fous”

Je vous souhaite sens de l’humour et conscience des contradictions humaines
On ne peut pas gagner sur la violence et la connerie
On peut décider d’être heureux malgré tout

“Cachez ce sein que je ne saurais voir”

policier (indien) sanctionnant l'impudeur......

Tartuffe était un personnage de Molière déjà ridicule…..au 17° siècle !
Avons-nous rêvé qu’au cours des siècles les femmes se libéraient ?
Elles se libéraient de l’oppression des hommes, de leur exclusion du politique, de leur dépendance économique. Elles apprenaient à maîtriser leurs grossesses, a vivre de leur travail. Elles osaient ne plus avoir honte de leur corps, faire du sport, profiter du soleil et de la mer.
Certes les résistances masculines (et féminines) n’avaient pas disparu mais peu à peu, elles se fissuraient .
Ce n’était pas un rêve dans la plupart des pays.
Dans d’autres contrées, pas seulement arabo-musulmanes, l’oppression continuait et parfois s’accentuait.
Qu’un ministre indien conseille aux touristes étrangères de couvrir leur corps si elles ne veulent pas être agressées sexuellement est une ignominie.
Mais le pire est peut-être que ce qui nous apparait comme une évidence – s’habiller comme on le veut et se dénuder quand il fait chaud- soit condamné par les partisans du relativisme culturel, du respect des traditions, bref des “politiquement corrects”.
J’ai défendu le droit au port du voile, malgré ma répulsion et ma consternation devant ces femmes voilées qui pensent que leurs cheveux peuvent offenser Dieu ou rendre les hommes fous de désir !
J’ai parfois envie de les agresser…mais je me retiens.
C’est peut-être cette retenue qui caractérise la laïcité, la démocratie.
Mais attention, se retenir ( “s’empêcher” comme disait le père d’Albert Camus), est le fait de gens très civilisés, passionnés de liberté pour eux-mêmes mais aussi pour les autres.
D’autres gens préfèrent soit la lâcheté, soit la guerre.

L’application du droit pour les migrants économiques

Je ne pense pas que nous puissions accueillir toutes la misère du monde
Mais quand les immigrés sont là, il faut examiner leur situation avec attention et conformément au droit des étrangers.
Si leur cas n’entre pas dans les catégories juridiques prévues, il n’y a pas d’autre solution que de leur faire savoir, dans un délai raisonnable.
Il serait souhaitable que les pays d’où viennent l’essentiel de ces personnes-à savoir, le Mali, la Guinée, la Côte d’Ivoire, la RDC, le Cameroun, le Sénégal, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie- aient aussi une “politique migratoire”. Ils pourraient, par l’intermédiaire d’associations, informer leurs ressortissants des carences ou des pièges de la législation française… On peut toujours rêver !
Un exemple : Les Préfectures ont engagé une lutte contre les fausses déclarations relatives aux cartes de séjour pour les parents d’enfants français. Depuis des mois des mamans d’enfants français se voient retirer leurs cartes de séjour, y compris des cartes de résidents, pour fausse déclaration après des tests ADN ou des enquêtes de police démontrant l’absence d’implication du père dans l’éducation et l’entretien des enfants. Des femmes qui travaillaient et pouvaient ainsi nourrir leurs enfants se retrouvent du jour au lendemain sans travail et sans ressources. De plus la procédure dure très longtemps, souvent plus de trois ans! Et pendant cette période, ces personnes ignorent tout de ce qui les attend.
Je ne suis pas choquée par l’application de la loi mais par contre je suis scandalisée par l’absence d’informations sur les procédures en cours. Nul n’est censé ignorer la loi! Certes, mais encore faut-il en connaitre tous les éléments.
Insistons aussi sur le fait que ces procédures d’enquête sont essentiellement dirigées contre les femmes migrantes. Pour fuir des situations soit personnelles soit économiques insupportablesdans leur pays d’origine, elles tentent ce que leur corps de femmes ou leurs traditions leur dictent, faire un enfant. On demandera rarement à un homme parent d’enfant français de prouver que la mère participe à l’entretien de leur enfant !
C’est un exemple parmi d’autres.Il ne s’agit pas de stigmatiser tous les employés de préfectures qui font souvent leur travail, malgré des effectifs insuffisants et une proportion normale de “salauds”.
Ce qui est en cause c’est le droit absolu à l’information sur nos droits ou l’évolution de nos contentieux. Ceci vaut pour tous les habitants de ce pays.

Et si l’on appliquait le droit tout simplement

La Convention de Genève du 28 Juillet 1951 dispose dans son préambule :”Considérant que la Charte des Nations Unies et la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 ont affirmé le principe que les êtres humains, sans discrimination, doivent jouir des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.”…
“Exprimant le voeu que tous les Etats, reconnaissant le caractère social et humanitaire du problème des réfugiés, fassent tout ce qui en leur pouvoir pour éviter que ce problème ne devienne une cause de tension entre Etats membres.”
L’article 1er alinéa 2 dispose :”Sont considérées comme réfugiés les personnes qui par suite d’évènements survenus avant le 1er Janvier 1951 ( cette précision a été enlevée par le Protocole de New-York du 31 Janvier 1967, ratifié par la France en 1971) et craignant avec raison d’être persécutés du fait de leur race, de leur religion, de leur nationalité, de leur appartenance à un certain groupe social ou de leurs opinions politiques, se trouvent hors du pays dont elles ont la nationalité et qui ne peuvent du fait de cette crainte, ni ne veulent se réclamer de la protection de ce pays.”

Il ne s’agit pas de morale mais de Droit, c’est à dire d’une obligation pour tous les Etats membres de l’ONU.
La politique ou la morale n’ont rien à voir avec ce qui est une obligation régie par des règles impératives.
Enseigne-t-on Les principes généraux du droit aux élèves des lycées et collèges ? Ou préfère-t-on leur enseigner la Morale ?
Il n’y a pas de jeu sans règle obligatoire. IL n’y a pas de société y compris internationale viable sans règles, sans Droit.
Le Droit n’est pas cette matière ennuyeuse et forcément du côté du pouvoir que vilipendent certains. Il est la règle du jeu à laquelle on doit obéir, mais à laquelle on peut aussi désobéir quand elle devient manifestement injuste ( par ex, les ordres de Pétain dans les années 40 ordonnant la collaboration et la dénonciation des juifs…etc)
La non application de la Convention de Genève et du Protocole de New-York par des Etats riches, membres de l’ONU, voire de l’UE devrait être sanctionnée.
L’Hypocrisie des Etats les plus riches est illustrée par cette Photo du camp de Zaatari en Jordanie qui accueille 80000 réfugiés dans des conditions difficiles mais vivables, au sein d’un pays de six millions d’habitants qui accueille 1 Million de réfugiés alors que l’Europe riche de 743 millions d’Habitants en accueille, sous les huées de certains, un million.
Préférons nous voir ces gens vivre dans la rue ou entassés dans des squats misérables plutôt que de faire comme tous les pays pauvres qui les accueillent : leur construire des camps provisoires avec le minimum de confort et de structures collectives ?

Au secours René Cassin,(co-auteur de la déclaration universelle des droits de l’Homme en 1948 ), Ils sont devenus fous…

La mise en scène du pouvoir

La lutte contre les inégalités

Idées recues : Le quinquennat de François Hollande a été une suite d’échecs, de reculs, d’hésitations. Il a manqué de hauteur de vue. il n’a pas tenu ses promesses. Il est incapable de faire entendre la voix de la France en Europe. C’est un politicard, un bureaucrate…etc

Autres idées reçues : François Mitterrand était un Chef d’Etat, cultivé, qui avait une hauteur de vue…etc

Questions : Qui a empêché la deuxième gauche d’exister au Parti socialiste ? Qui a été l’ami de René Bousquet ? Qui a refusé les excuses de la République aux victimes de la rafle du Vel d’Hiv ?, Qui a entamé une politique d’austérité contre la politique inflationniste de Pierre Mauroy ? Qui a été désavoué aux législatives de 1993 et a inauguré la cohabitation ? Qui a fait effectuer des écoutes de journalistes pour préserver le secret de sa liaison ? Qui a été Ministre de la justice pendant la guerre d’Algérie?

Autres questions : Qui a fait voter le mariage homosexuel ? Qui a introduit la pluridisciplinarité à l’école ? Qui a tenté sans brutalité d’introduire une part de souplesse dans le Droit du travail et une part de libéralisme dans le processus économique sans (trop) de casse sociale ? Qui a décidé d’intervenir au Mali pour contrer l’avancée des Djihadistes ? Qui a fait face avec dignité et autorité aux attentats terroristes ?

Et pourtant Mitterrand jouit d’un prestige que l’on refuse à Hollande. La presse s’est acharnée sur Hollande avec mépris. Mitterrand a su mettre en scène son pouvoir et son poste de Président. Hollande n’est pas fait pour la mise en scène.
Il est arrivé au moment où le monde changeait, où la société- après quelques années de digestion-avait pris conscience de la défaite
historique du Capitalisme d’Etat surnommé socialisme. Le capitalisme avait gagné. La défaite du socialisme n’était pas due qu’à une politique réactionnaire des pays socialistes. Il y avait aussi dans cet échec historique la responsabilité d’êtres humains, leur difficulté à partager, à s’ auto-gérer sans Chefs, à dire Non quand il est encore temps.

La grande faute de Hollande a été son incapacité à expliquer ce moment historique sans pour autant barrer le chemin à la possibilité, un jour, du socialisme dont notre génération avait rêvé. Le socialisme qui ferait décroitre les inégalités les plus injustes (entre la rémunération du capital et celle du travail par ex), celui qui permettrait de donner à chacun selon ses besoins, celui qui permettrait de vivre et de mourir dans la dignité, celui qui assurerait aux réfugiés politiques ou économiques un traitement humain, celui encore qui permettrait aux femmes de n’être plus discriminées, battues, violées…etc

Je vous livre ces réflexions dans le désordre parce que je suis en colère contre le Hollande Bashing qui risque de détruire pour longtemps la gauche de gouvernement, contre le succès (relatif) de Mélenchon, ce démagogue, grand admirateur de Hugo Chavez, le dictateur qui en misant tout sur le pétrole a conduit son pays à la ruine.

Le populisme, dont les premières victimes sont les gens différents ou perçus comme tels grandit partout dans le monde. Ceux qui ont sans nuance et sans compétence condamné la Loi El Khomry par exemple pourront bientôt assister à la destruction en direct du Code du travail.
Mais d’ici là ils auront sans doute oublié et seront passés à d’autres minauderies.