Archive pour janvier 2017

Il m’arrive de haïr les féministes !

Des pétitions émanant de féministes ont eu raison de la désignation de Roman Polanski à la présidence de la cérémonie des Cesars.
A la suite de ces pétitions, Il a refusé sa nomination .
Notre Ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol a cru bon d’ajouter sa voix à celle de la meute.
Peut-être pourrait-elle s’occuper plutôt des agressions sexuelles ici et maintenant et de l’accueil des plaignantes.
Roman Polanski a commis il y a quarante ans un viol sur une gosse de 13 ans. C’est grave.
Mais depuis la jeune femme a pris la parole, a dit qu’elle lui pardonnait, qu’elle souhaitait que l’on ne parle plus de tout cela, a évoqué l’atmosphère des années 70.
Roman Polanski est un immense réalisateur, peut-être le plus grand des réalisateurs contemporains. Certes, ça ne pardonne rien mais peut-on demander un droit à l’oubli, sollicité par la victime elle même ?
Je suis scandalisée par cette pétition des féministes.
Parfois, chères compagnes de combats magnifiques, je vous hais

La gauche et la mondialisation

Brueghel l’Ancien

Selon la tradition judéo-chétienne, Nemrod, le “roi chasseur” régnant sur les descendants de Noé, eut l’idée de construire à Babylone une tour assez haute pour que son sommet atteigne le ciel. Mais Dieu fit échec à cette entreprise en introduisant la diversité des langues.
La diversité des langues n’est plus un obstacle à un rapprochement des peuples du monde.
Par contre, le racisme, la quête du profit maximum qui implique l’exploitation des plus pauvres, le chacun pour soi, les recherches identitaires poussées jusqu’à l’absurde, sont en train – y compris à “gauche”- de conduire nos rêves universalistes à un lent dépérissement.

Une mondialisation équilibrée n’est pas facile à atteindre. Il faut du temps, la mise en place d’institutions démocratiques dans certains pays émergents, une révolution féministe qui permettra- entre autres- un contrôle des naissances…etc
Il semble que ces idéaux aient disparu du discours de gauche. Même la construction européenne qui a fait rêver les enfants de la guerre auxquels j’appartiens, apparait souvent comme lourde et gênante. Certes, il faut la réformer. C’est un autre débat.
De plus en plus de gens semblent percevoir toute perspective non étroitement nationaliste soit comme le moyen de baisser les coûts et d’augmenter leurs profits pour les uns, soit comme un danger pour leur emploi ou leur rémunération pour les autres.
J’attends d’un discours d’une gauche de gouvernement l’élaboration d’un projet à long terme qui nous permette d’envisager un rapprochement de tous les peuples du monde, dans leur diversité, mais aussi un programme de lutte avec ces peuples pour s’entraider, notamment, sur le plan écologique et sur le sujet des flux migratoires.

Ce texte est un peu mal fichu, sans doute utopique.
Mais peut-on vivre sans ces utopies qui ont le mérite de ne pas être “meurtrières”

Et le gagnant est François de Rugy

Il a parlé avec autorité mais sans emphase.
Il a UNE Directrice de campagne
Il est pour le suicide assisté et la mort dans la dignité
Il est pour la dépénalisation du cannabis
Il a fait une excellente observation sur notre dépendance en matière d’uranium, qui le conduit a des positions cohérentes sur le tout nucléaire
Il dit des choses et ne se contente pas d’émettre des sons plus ou moins emphatiques
Je vais voter pour lui.
Je regrette un peu que Valls n’ait pas trouvé un nouveau discours de candidat avec une vision à long terme sur l’avenir d’une société plus juste.
Ce dont je suis sûre c’est qu’il faut voter à la primaire contre tous les opposants professionnels, démagogues et contents d’eux.
Ralentis, camarade, le vieux monde est devant nous!