DHS 33

Ceci n’est pas un portrait mais un plan
Voire une carte
J’ai l’oeil absolu
J’ai surtout l’oreille absolue

Le tir est tendu mais efficace
On dit des mots qui sont des perles
J’aime bien qu’on peigne les regards
J’aime bien quand le regard est vide

Quand tout est démesuré il n’y a plus de mesure
J’ai un peu honte de ce qu’on me fait dire
Je n’arrive pas à penser avec mon nez
Ce matin les tulipes manquent d’entrain

Un peintre n’est pas ressemblant
Je ne comprends pas la paix
Les entreprises et les nations sont en concurrence
Où en est la finance ?

Qu’est-ce que vous faites ici ?
Que faire de nos moments débiles ?
Se contenter de miettes
Les crânes ne sont pas faits pour être fracassés

La fenêtre la porte la lampe sont miennes
Le jardin la cour la haie aussi
Je les cite souvent comme si j’étais chinois
L’univers est d’abord familier

Les commentaires sont fermés.